• on 6 janvier 2022

Chroniques sur le missel romain. #2

Chroniques sur le missel romain

2 C’est quoi au juste, un missel?

Le mot missel et le mot messe viennent d’une même racine. Le missel, c’est le livre qui contient les prières dont on se sert pour célébrer la messe selon le rite romain. Ainsi, que l’on soit dans sa paroisse, ou que l’on soit à Rio, à Bruxelles, à Abidjan, ou dans le Nunavut, si l’on se rassemble dans une église catholique, on va retrouver essentiellement la même célébration. La langue sera différente, mais le sens et les différentes parties seront les mêmes. C’est l’usage du missel qui permet cela. Il donne une dimension universelle à la célébration, en évitant que chaque président ne se concocte « sa » propre messe.

On parle du missel « romain », pour le distinguer des rites des Églises orientales et de certains autres rites qui ont cours dans l’Église catholique, tel le rite mozarabe dans certaines parties de l’Espagne et du Portugal, ou du rite ambrosien utilisée dans l’archidiocèse de Milan.

Le missel est à l’usage des prêtres et des différents intervenants de la célébration, mais il est d’abord à l’usage de toute l’assemblée. Tel une partition de musique, il prend vie quand il est « joué », quand il est mis en œuvre par l’ensemble des personnes participant à la célébration. Il devient alors pleinement ce pour quoi il est fait : un instrument au service de la relation et du dialogue entre Dieu et son peuple rassemblé.

Marijke Desmet

 

Laissez votre commentaire

Please enter your name.
Please enter comment.
Skin Color
Layout Options
Layout patterns
Boxed layout images
header topbar
header color
header position