• on 22 octobre 2021

MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS suite

MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS
POUR LA JOURNÉE MISSIONNAIRE MONDIALE 2021

Une invitation à chacun de nous. Le thème de la Journée mondiale des missions de cette année, « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu » (Ac 4, 20), est une invitation à chacun d’entre nous à « assumer cette charge » et à faire connaître ce que nous avons dans le cœur. Cette mission est et a toujours été l’identité de l’Église: « Elle existe pour évangéliser. » (S. Paul VI, Exhort. ap. Evangelii nuntiandi, no 14). Notre vie de foi s’affaiblit, perd sa dimension prophétique et sa capacité d’émerveillement et de gratitude en s’isolant soi-même ou en s’enfermant dans de petits groupes. Par sa propre dynamique, elle exige une ouverture croissante capable d’atteindre et d’embrasser tout le monde. Les premiers chrétiens, loin de céder à la tentation de se cantonner dans une élite, ont été attirés par le Seigneur et par la vie nouvelle qu’il offrait pour aller parmi les nations et témoigner de ce qu’ils avaient vu et entendu : le Règne de Dieu est tout proche. Ils l’ont fait avec la générosité, la gratitude et la noblesse de ceux qui sèment en sachant que d’autres mangeront le fruit de leur engagement et de leur sacrifice. C’est pourquoi j’aime penser que « même les plus fragiles, les plus limités et les plus blessés peuvent être [missionnaires] à leur manière, parce qu’il faut toujours laisser le bien se communiquer, même s’il coexiste avec de nombreuses fragilités » (Exhort. ap. postsin. Chritus vivit, no 239).

En la Journée mondiale des missions, qui se célèbre chaque année l’avant-dernier dimanche d’octobre, nous nous souvenons avec reconnaissance de toutes les personnes dont le témoignage de vie nous aide à renouveler notre engagement baptismal à être des apôtres généreux et joyeux de l’Évangile. Nous nous souvenons en particulier de ceux qui ont été capables de se mettre en chemin, de quitter leur terre et leur famille pour que l’Évangile puisse atteindre sans délai et sans crainte les peuples et les villes les plus éloignés où tant de vies sont assoiffées de bénédiction.                                                                                                À suivre

 

« Va, ta foi t’a sauvé.2 (Mc 10, 52)

Nous célébrons le Dimanche missionnaire mondial 2021 avec le thème : « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu. » (Ac 4, 20) La Bonne Nouvelle de ce dimanche est la compassion de Dieu, son amour paternel, qui, d’une part, dans l’ancienne alliance, secourt son peuple et le guide vers le salut et, dans la nouvelle alliance, sauve le monde par l’unique médiateur Jésus-Christ; et qui, d’autre part, aujourd’hui, nous incite à prendre conscience de la pauvreté humaine qui crie vers le Seigneur en quête d’aide et de miséricorde. Dans l’évangile de ce dimanche, Jésus guérit l’aveugle de Jéricho. Le paradoxe vient du fait que cet aveugle voit exactement qui est Jésus de Nazareth. Il l’appelle « Fils de David ». C’est dans la tradition biblique l’appellation du Messie attendu par le peuple élu. Il faut se laisser conduire par le Maître à l’illumination de la foi. Maintenant, Jésus nous invite à dessiller les yeux de notre cœur pour accueillir dans la foi la vision d’un Messie souffrant et triomphant. Le pape François écrit dans son Message aux Œuvres pontificales missionnaires du 21 mai 2020 : « Même la ferveur missionnaire ne peut jamais être obtenue à la suite d’un raisonnement ou d’un calcul. Le fait de se mettre “en état de mission” est un reflet de la gratitude. C’est la réponse de celui qui par gratitude se rend docile à l’Esprit, et donc est libre. Ce n’est que dans la liberté de la gratitude que l’on reconnait vraiment le Seigneur. À l’inverse, il est inutile et surtout inapproprié d’insister pour présenter la mission et la proclamation de l’Évangile comme si elles étaient un devoir contraignant, une sorte “d’obligation contractuelle” des baptisés.  » Aujourd’hui, nous sommes invités à écouter attentivement et à méditer le Message du pape François pour le Dimanche missionnaire mondial 2021. Nous accueillons avec bienveillance ces paroles du livre des Actes des Apôtres : « Il nous est impossible de nous taire sur ce que nous avons vu et entendu. » (Ac 4, 20)

Que Notre-Dame de la Mission et saint Joseph intercèdent pour nous.

Laissez votre commentaire

Please enter your name.
Please enter comment.
Skin Color
Layout Options
Layout patterns
Boxed layout images
header topbar
header color
header position